Les hôpitaux et les cabinets médicaux sont des lieux où s’entassent des microbes, des virus et des bactéries. C’est la raison pour laquelle le personnel soignant doit porter des équipements de protection individuelle. Cette précaution permet de réduire la propagation de ces micro-organismes. Pour constituer une bonne barrière de protection contre les risques, les tenues doivent être conformes aux normes européennes. Quels sont alors les différents éléments qui composent les vêtements de protection ?

 

 

Les charlottes médicales

Les charlottes sont des couvre-chefs utilisés dans différents domaines comme la restauration, mais surtout dans le milieu médical pour se couvrir les cheveux. Lors d’une opération par exemple, une seule mèche de cheveux qui tombe au mauvais endroit pourrait causer de graves dommages. Le fait de se couvrir la tête avec une charlotte garantirait un faible risque et permettrait de réaliser l’opération en toute sécurité.

Les charlottes existent de la taille XS à la taille large. Pour bien la maintenir en place, optez pour un modèle qui soit bien ajusté à votre tête. En même temps, une charlotte médicale doit procurer un grand confort pour s’oublier rapidement.

 

 

Le gant jetable : une meilleure protection des mains.

Le port de gants jetables est aussi indispensable dans le secteur hospitalier. Il faut noter qu’avant d’enfiler ces fameux gants de protection à usage unique, il faut bien se laver et se désinfecter les mains. C’est la seule façon d’éviter la contamination. Autrement, l’utilisation de gants ne servirait à rien. On distingue les types de gants suivants :

  • Les gants en latex: le latex est une matière très souple. Les gants médicaux en latex offrent donc une grande précision et font partie du matériel médical le plus utilisé. Toutefois, ils ne conviennent pas aux personnes allergiques car ils peuvent causer des irritations, bien qu’ils soient confortables et dotés d’une très bonne résistance.
  • Les gants en nitrile: le nitrile est un matériau très résistant et constitue une bonne alternative au latex de caoutchouc. Les gants nitrile offrent une excellente protection en milieu médical car ils ne risquent pas la déchirure. Toutefois, le coût de ces gants de protection est relativement plus cher.
  • Les gants en vinyle: ce sont les plus utilisés par les professionnels de la santé. Plutôt souples et économiques, ils sont parfaits pour un usage quotidien (pour la manipulation de produits chimiques par exemple). En revanche, ils ne sont pas adaptés pour les travaux de précision.
  • Les gants stretch: les propriétés de ces gants de travail se rapprochent de celles des gants en latex. Il est très facile d’enfiler des gants stretch, d’autant plus qu’ils n’exposent pas aux risques d’allergies.

 

Quels que soient les gants que vous achèterez, ils doivent fournir une protection optimale. Dans tous les cas, sachez qu’ils ne sont pas réutilisables. Le choix des gants devra être en fonction de leur usage. Par exemple, les chirurgiens doivent uniquement mettre des gants chirurgicaux pour faire leurs opérations. La boutique du jetable vous propose un large choix de gant jetable et d’équipement de protection individuelle pour tous vos besoins.

 

 

Les surchaussures médicales

Les médecins et les infirmiers doivent porter des chaussures de sécurité qui ne seront utilisées que sur le lieu de travail. Pour plus de sécurité, ils doivent être recouverts de surchaussures de sécurité. Ces dispositifs médicaux s’utilisent aussi dans une salle blanche ou en milieu pharmaceutique. Ils offrent une bonne protection contre les agents chimiques.

 

 

Les masques de protection

Tout comme les gants synthétiques, il existe plusieurs choix de masques de protection indispensables pour le personnel soignant. Ils sont recommandés pour éviter la contamination entre les malades et les médecins.